Aide à domicile et conseil individuel

Les visites à domicile régulières menées par des sages-femmes ou des infirmières se sont révélées très efficaces, surtout chez les mères vulnérables et les femmes enceintes. En comparant plus de 20 études sur des programmes de visites à domicile pour les mères défavorisées, des chercheurs ont observé un recul de la violence parentale, de la maltraitance infantile et de la violence chez l’enfant plus tard dans sa vie.

Comme l’ont montré des programmes réalisés à l’étranger, les visites à domicile durant la grossesse ou la petite enfance sont particulièrement efficaces pour les femmes enceintes jeunes et vulnérables. Sans soutien, les enfants de ces femmes présenteraient dès la naissance une plus grande propension à faire usage de substances psychotropes ou à accomplir des actes criminels ou violents plus tard dans leur vie.

Visites à domicile avec conseil complet
Les visites régulières permettent à la mère d’obtenir des conseils sur des questions professionnelles, familiales et financières. Durant la grossesse, les visites sont axées sur les comportements ayant des conséquences sur la santé, comme l’abus d’alcool, de drogues ou de nicotine. Après la naissance, les visites servent à promouvoir les compétences éducatives, à empêcher la maltraitance et la négligence de l’enfant et à planifier sa vie future.

Contrairement au conseil parental traditionnel, ces programmes atteignent surtout des parents socialement défavorisés et offrent un conseil nettement plus complet en matière d’éducation et de vie.

 
 
 

Offre en Suisse
En Suisse, l’offre pour les futures et les jeunes mères est excellente, notamment grâce à la solidité du système sanitaire. En plus des médecins de famille et des sages-femmes, le conseil parental existe depuis plus de 100 ans. Des services de qualité disponibles directement après la naissance sont offerts dans presque toutes les communes :

  • conseil téléphonique
  • consultations
  • visites à domicile
  • cours
  • informations sur Internet
 
 
 

Exemples de programmes
Voici un choix de programmes de visites à domicile et d’offres pour les femmes enceintes et les parents avec des nourrissons ou des enfants en bas âge :

 
 
 

petits:pas / Opstapje

 
 

Le programme Opstapje a été développé aux Pays-Bas et lancé en Allemagne en 2005. Il s’agit d’un programme basé sur des activités de jeu et d’apprentissage destiné aux enfants dès 18 mois et à leurs parents. Il s’inscrit dans la tradition de la formation familiale à domicile et de l’éducation précoce et s’adresse aux familles défavorisées ou issues de la migration.

Sous le nom de petits:pas, l’association « a:primo », qui œuvre pour l’encouragement précoce d’enfants issus de familles défavorisées, a repris depuis quelques années le programme Opstapje en l’adaptant à la Suisse. La mise en œuvre du projet en Suisse alémanique a fait l’objet d’une évaluation par l’Institut Marie Meierhof. Le rapport sur cette évaluation (en allemand) est disponible ici.

 
 
 
 

Nurse-Family-Partnership

 
 

www.nursefamilypartnership.org

Ce programme, qui a été le plus étudié, a été mis en œuvre ces 15 dernières années dans beaucoup d’Etats américains. Une sage-femme formée se rend à domicile entre une et quatre fois par mois, pendant la grossesse et jusqu’à ce que l’enfant ait deux ans.
Depuis, le programme a été testé dans plusieurs pays européens, entre autres aux Pays-Bas sous le nom de VoorZorg, ainsi qu’en Allemagne, où il a été dénommé Pro Kind – Wir begleiten junge Familien.

 
 
 
 

Education familiale

 
 

L’Association pour l’éducation familiale soutient les parents d’enfants âgés de 0 à 7 ans dans le canton de Fribourg. Elle leur propose diverses offres adaptées à leurs besoins et facilement accessibles en français et en allemand. Entre autres, les parents sont approchés dans les crèches et l’école enfantine ou chez le conseiller en maternité ou le pédiatre. L’association réussit ainsi à entrer en contact avec des familles qui seraient autrement difficiles à atteindre.

 
 
 
 

Aide dans les situations de détresse

 
 

L'Association SOS Futures Mamans vient en aide aux femmes enceintes et aux mamans en situation de détresse psychique ou financière. Son offre est destinée à toute maman jusqu’à ce que son enfant ait atteint quinze ans et elle comprend des prestations de conseil social (problèmes financiers, etc.), de consultation familiale (surcharge, insécurité avec les enfants, etc.) et de soutien matériel (la layette, les habits, etc.).

 
 
 
 

Association mon bébé pleure

 
 

L’Association mon bébé pleure présente des informations et donne des adresses utiles pour les parents dont le bébé pleure beaucoup. Elle offre aussi des possibilités d’échanges dans un forum et à travers des témoignages. En outre, il est possible d’obtenir de l’aide via la permanence téléphonique Mami4Mami ou par une prise de contact personnelle.

 
 
 
 

Difficulté maternelle

 
 

Le site Internet Swissmamanblues propose des informations et des conseils aux femmes en difficulté dans leur maternité, ainsi qu’à leurs proches. Le site offre des possibilités d’échange (forum, contact avec des personnes concernées) et indique les adresses de certains services spécialisés. Des études ont montré que les troubles psychiques des mères, surtout les symptômes de dépression, représentent un facteur de risque pour la violence et l’agressivité des enfants et des jeunes.