Etat actuel

Prévention de la violence -

Etat actuel du savoir sur l'efficacité des approches

 

Commande gratuite

 
 
 

Guide

Critères de bonnes pratiques.

Prévention de la violence juvénile dans la famille, à l'école et dans l'espace social

 

Commande gratuite

 
 
 

Renforcement des compétences individuelles et des conditions-cadre

Les mesures de prévention de la violence peuvent agir sur les comportements individuels, par exemple par le renforcement des compétences sociales des jeunes . Ce travail peut s’effectuer de manière directe avec les jeunes ou de manière indirecte dans certains settings (groupe de jeunes, famille, école) Dans le même temps, les mesures visant une amélioration des conditions-cadre structurelles, comme le milieu de vie et le quartier, l’encouragement à l’entrée dans la vie active et à l’intégration, peuvent avoir un effet sur la prévention de la violence. Cela montre que différents champs politiques (comme ceux de la politique d’intégration ou de la politique de l’éducation) jouent un rôle indirect dans la prévention de la violence.

 
 
 

A qui doit s’adresser la prévention de la violence?

Les mesures de prévention de la violence peuvent se distinguer en fonction des groupes-cibles. Les mesures dites universelles s’adressent à l’ensemble de la population tandis que les mesures ciblées visent des groupes choisis présentant ou non un risque plus élevé de comportement violent (prévention sélective) ou s’adressent à des personnes déjà passées à l’acte, dans un souci de prévention des récidives (prévention indiquée).

 
 
 

Détection et intervention précoces

Il serait bon de lier des mesures de prévention à des mesures permettant de détecter le plus tôt possible les signes précurseurs de comportements violents (détection précoce), et d’ agir face à cela de manière adéquate (intervention précoce). En outre, des interventions sont nécessaires lorsque les problèmes existent déjà et qu’il s’agit d’en empêcher l’escalade ou l’enracinement. Les interventions appropriées ont en même temps une action préventive, en empêchant l’apparition d’autres comportements violents. Les approches de détection et d’intervention précoces ont été initialement développées pour la prévention des addictions. Elles sont maintenant appliquées aussi dans d’autres domaines de la prévention, en particulier la prévention de la violence. Un de leurs principes essentiels est que les interventions doivent non seulement viser la réduction des risques, mais aussi le renforcement de l’individu et des ressources existantes.