Axe « apprendre les uns des autres »

Les connaissances et les expériences acquises dans le domaine de la prévention de la violence diffèrent selon les cantons, les villes ou les communes. Certaines collectivités en ont une longue expérience et savent, avec le temps, quelles mesures sont efficaces. D’autres s’y confrontent pour la première fois. Le programme cherche à dépasser cette disparité de connaissances et à exploiter le savoir existant au profit de tous. Un certain nombre de sous-projets ont ainsi pour but de permettre d’apprendre les uns des autres.

 

 
 
 
 
 
 

Dresser un inventaire commun

Afin de constituer un recueil de bonnes pratiques, un inventaire des stratégies, structures et mesures de prévention de la violence est établi à l’échelle du pays. Fort de ce point de départ, il s’agira d’interroger des spécialistes sur les effets et le succès de la prévention et, en complément, de rassembler et de synthétiser les connaissances internationales en la matière.

 
 
 

Evaluer les projets en cours et tester des approches novatrices

D’autres projets déjà prévus ou en cours recèlent aussi un grand potentiel de connaissances, qui doit être mis à profit. L’efficacité des projets en cours sera examinée. Et un soutien financier sera accordé aux projets modèles expérimentant de manière exemplaire de nouvelles stratégies, pratiques ou méthodes.

 
 
 

Lignes directrices et recommandations

Grâce à l’aide du groupe d’experts « Good practice », les connaissances tirées des mandats de recherche, évaluations et projets modèles aboutiront à la publication de recommandations et de lignes directrices pour une prévention efficace de la violence.