Guide

Critères de bonnes pratiques.

Prévention de la violence juvénile dans la famille, à l'école et dans l'espace social

 

Commande gratuite

 
 
 
 
 
 

Rapport de recherche du guide

Rapport de recherche avec description du processus et indication des sources (uniquement en allemand).

 

 

 
 
 

Guide «Critères de bonnes pratiques - Prévention de la violence juvénile dans la famille, à l’école et dans l’espace social»

En établissant une base de savoir, Confédération, cantons, villes et communes ont coordonné leurs efforts dans le cadre du programme national «Jeunes et violence» qui s’est déroulé de 2011 à 2015 afin d’améliorer l’efficacité des mesures de prévention de la violence chez les jeunes. Avec l‘état des lieux des stratégies, des structures et des mesures de prévention de la violence existantes en Suisse, le soutien des projets pilotes, l’évaluation de mesures en cours ainsi que la tenue de Conférences nationales, des objectifs importants ont été atteints. Cette base de savoir s’est en outre enrichie de deux nouveaux instruments: un aperçu du savoir actuel international sur l’efficacité de la prévention de la violence (Eisner et al., 2014) ainsi que le présent guide des critères de bonnes pratiques de prévention de la violence juvénile, élaboré par la Haute école spécialisée Suisse Nord-Ouest en collaboration avec de nombreux spécialistes.

 

Ce guide est destiné à être utilisé comme un outil d’orientation pratique tant pour les décideurs que pour les acteurs de terrain. En sélectionnant 26 critères identifiés sur une base scientifique, il met en évidence les principaux facteurs ayant contribué à l’efficacité des mesures de prévention dans la famille, à l’école et dans l’espace social. Établis sur la base d’approches de prévention confirmées, les critères ont une portée globale et une validité à long terme. Ils fournissent ainsi une base importante et sûre pour soutenir le choix, l’élaboration et l’adaptation des mesures de prévention.

 

Cette contribution est une première étape dans la direction d’une prévention fondée sur les preuves et vient compléter l’expertise du terrain. La collaboration étroite entre tous les acteurs du domaine ainsi qu’une évaluation régulière de l’effet des mesures est une tâche à poursuivre dans les années à venir. Enfin, l’utilisation des critères de bonnes pratiques devra également s’accompagner d’une réflexion globale sur la portée éthique des actions préventives et sur leur intégration dans une stratégie à long terme.

 

Guide «Critères de bonnes pratiques - Prévention de la violence juvénile dans la famille, à l’école et dans l’espace social»